Tanya Gascon

Une clinique, une nouvelle vie

La vie de Tanya Gascon a changé un matin de printemps. C’était en 2013. Elle ne le savait pas, mais la jeune femme mettait les pieds au Centre Multisports pour la première d’une très longue série de fois. Atteinte de dysplasie fibreuse depuis l’âge de trois ans, Tanya Gascon a toujours vécu comme si les os du bas de son corps avaient la dureté d’un céleri. Plaquée et vissée aux hanches et à la cheville gauche, elle marche avec difficulté et présente le rythme cardiaque d’un coureur. Ce fameux matin de printemps, elle décide donc de se rendre au Centre  Multisports pour brûler quelques livres en trop. Pourquoi le Centre? Parce qu’il y a une garderie, tout simplement, et parce qu’elle a trois enfants. Vincent Proulx, kinésiologue à la Clinique médico-sportive (qui porte à ce moment l’élégant nom de « musculosquelettique »), la prend alors en charge. À raison de deux fois par semaine, il l’aide à stabiliser le haut de son corps et il supervise étroitement son entraînement. Lentement, mais sûrement, la jeune mère progresse, marche plus que ses 200 mètres habituels et parvient tant bien que mal à fonctionner comme tout le monde (comme de monter les escaliers sans s’arrêter sur chacune des marches et faire une épicerie complète sans s’épuiser). Quand on la questionne sur l’impact que la Clinique a eu sur sa vie, Tanya Gascon sourit et lance sans fi let : « La Clinique a beaucoup amélioré ma qualité de vie, je suis même plus patiente avec mes enfants! Je pars de loin, je progresse rapidement et je me fixe des objectifs, car je vois le potentiel. Et j’en parle à Vincent. Sans l’ombre d’un doute, la Clinique a amélioré ma vie à 200 %, ça m’a donné le goût de me dépasser. » Si on vous dit que la Clinique ne fait pas de miracles, c’est vrai. Mais elle parvient un peu à aider les valeureux sportifs comme les patients vaillants, dont certains aux prises avec une satanée maladie rare.