Nancy Quane : femme de sport, femme d’affaires

Cage Brasserie Sportive

L’histoire du Centre Multisports et de ce magazine, c’est aussi l’histoire de partenaires grâce à qui nous pouvons nous inspirer pour améliorer nos vies. Aujourd’hui, nous nous arrêtons à la Cage Brasserie Sportive à Vaudreuil-Dorion pour discuter avec Nancy Quane, propriétaire et femme active depuis toujours.

Vous pouvez la croiser dans son restaurant, à l’épicerie ou sur la rue. Mais vous avez aussi de très bonnes chances de la saluer dans la salle d’exercice du Centre Multisports ou sur la piste d’athlétisme. Nancy Quane s’entraîne depuis toujours. Mise à part une blessure qui l’a récemment tenu à l’écart des machines et des altères, elle met l’exercice physique au centre de sa vie et teinte ses voyages de longue marche, de randonnées en montagne ou de courses : « Je me suis entrainée toute ma vie et ma famille aussi, mentionne la sœur dont la famille compte deux filles et six garçons. On a tous réussi. Je ne sais pas si c’est un adon, mais nous sommes des gens qui avons fait attention, nos parents nous disaient que le sport c’était important. Je le dis à toute mon équipe derrière moi : le sport nous donne de l’adrénaline, nous oxygène le cerveau, c’est quelque chose dont on a besoin. »

Quand tu t’entraînes, tu sens les bienfaits que ça fait, tu ne peux pas arrêter, c’est comme une drogue.

Comme prendre une douche

Par ce qu’elle est et par ce qu’elle dégage, Nancy Quane prêche par l’exemple et affirme avec conviction que l’entraînement l’aide à passer de meilleures journées et améliore sa vivacité d’esprit et sa concentration. Ses employés le savent et suivent bien souvent la route : « Sur un curriculum vitae, s’il est écrit qu’ils font du sport, qu’ils s’entraînent, c’est un gros plus pour moi et pour tout le réseau de la Cage Brasserie Sportive, avoue la femme d’affaires. Quand ils font du sport, on dirait que ça va mieux ». À ceux pour qui la remise en forme s’apparente à l’ascension d’une montagne sans fin, Nancy Quane assure des bienfaits rapides reliés aux tâches que l’on fait quotidiennement comme de descendre ou monter un simple escalier : « Quand tu t’entraînes, tu sens les bienfaits que ça fait, tu ne peux pas arrêter, c’est comme une drogue, affirme-t-elle. Tu vois les résultats en 48 heures. Tout est différent et ce n’est pas long ». Pour se rapprocher davantage de l’entraînement et des salles de gym qu’elle a fréquentées toute sa vie, Nancy Quane vient tout juste de se doter d’une petite salle d’entraînement privée : « Jamais je ne vais arrêter de m’entraîner, dit-elle assurée. C’est impossible, c’est comme aller prendre ma douche le matin, il faut que je m’entraîne. »

logo-la-cagePour chercher à comprendre les réussites de Nancy Quane dans le monde des affaires, la première porte à ouvrir est peut-être celle du sport après tout. Comme elle le mentionne, le sport n’est pas une simple activité ponctuelle, c’est une façon de vivre. Et une façon d’être, assurément.