Commanditer l’effort

Vaudreuil-Dorion et ses environs portent la signature du Groupe Allard-Ménard. Chef de file dans le secteur résidentiel, l’entreprise se démarque aussi par un côté philanthropique fort développé en offrant un soutien financier à une trentaine d’organisations et d’associations de Vaudreuil-Soulanges.

La santé, l’entraide et la dignité sont des valeurs essentielles à l’entreprise quand vient le temps de parrainer les causes qui lui sont chères. Fondation De L’espoir, Noël pour tous, Maison de soins palliatifs Vaudreuil-Soulanges, Fondation des enfants de Vaudreuil-Soulanges, nommez une organisation d’ici et les chances sont grandes pour que le nom Allard-Ménard y soit associé : « On donne beaucoup dans la région, c’est vrai, reconnait Sylvain Ménard. Mais ça prend du monde pour aider! » Invitant tous ceux qui le peuvent à redonner à la communauté, Sylvain Ménard raconte sa relation aux sports, lui qui, jadis, maniait les bâtons de hockey et de baseball comme beaucoup de garçons à son époque.

Aujourd’hui, lui et Raymond Allard, son partenaire d’affaires depuis 20 ans, apportent leur soutien au Centre Multi­sports en parrainant l’atrium par où entrent ceux qui franchissent les portes du Centre. En plus de servir d’accueil et d’endroit de passage avant ou après un entraînement, l’atrium expose également les noms de ceux qui, à l’image du groupe Allard-Ménard, ont apporté leur soutien aux sportifs de tout acabit. Une façon de se rappeler que l’appui de la communauté est essentiel au bien-être du lieu et une façon, surtout, de motiver les jeunes et les moins jeunes à bouger : « En faisant ça, nous voulons garder le Centre en bonne santé pour que les gens continuent d’y aller, précise Sylvain Ménard. Il y a de plus en plus de monde chaque année et il faut le faire connaître. »

Tous nos produits véhiculent de bonnes valeurs. Je suis convaincu qu’il y a des entreprises qui gagneraient à s’associer avec nous.

Une marche quotidienne

Donnant l’exemple de sa femme qui fréquente régulièrement la piste multifonctionnelle afin d’y faire son jogging, Sylvain Ménard avoue vouloir se remettre en forme et ne cherche pas l’excuse du temps pour s’en échapper : « S’entraîner n’a rien à voir avec le fait d’être occupé ou non, estime l’homme d’affaires. Ça prend une motivation. L’important est de le faire. Ça change tout. Un moment donné, je n’aurai pas le choix de commencer à m’entraîner! » Raymond Allard, lui, fréquente le Centre régulièrement et poursuit sa marche quotidienne à l’intérieur quand la météo se fait un peu moins invitante à l’extérieur : « La municipalité est choyée d’avoir un centre de cette qualité, croit l’entrepreneur. J’ai un gym chez moi, mais quand je suis tout seul, je n’y vais pas. J’aime mieux venir ici, marcher sur la piste et m’entraîner un peu. » Le sport, comme bien d’autres domaines, a besoin d’un soutien financier afin de permettre aux jeunes sportifs d’atteindre les plus hauts sommets. Au-delà du Centre Multisports, le groupe Allard-Ménard parraine aussi une triathlonienne, Elisabeth Boutin, et plusieurs associations sportives, notamment dans le hockey sur glace. Une aide appréciée qui, c’est à souhaiter, saura amener d’autres entreprises à donner.

Patrick Richard