Une génération pour bouger

horizon2035-logoNotre société semble s’être accoutumée à l’instantané, à l’immédiat et à l’aujourd’hui. Combien de fois s’entend-on dire « profite du moment présent », ou encore « la vie est courte, il vaut mieux en jouir immédiatement »? Les politiciens, campés dans un rôle leur permettant de créer ou, tout du moins, de favoriser des projets porteurs pour l’avenir de la société qu’ils dirigent adoptent, parfois, sinon couramment une vision qui porte trop souvent l’empreinte d’un temps rythmé par les opinions, les modes et lesélections. Ainsi, peu de projets de société rassembleurs ont émergé ces dernières années des différents ordres gouvernementaux, malgré les idées novatrices des uns et des autres. Dans ce contexte subjectif, mais pas très loin d’une certaine réalité, le projet Horizon 2035, une génération pour bouger, mis en place par le Centre Multisports revêt un caractère attrayant et original. Les prochaines pages vous donnent un aperçu de ce projet : son contexte, sa portée et sa volonté dont la réussite repose sur ceux que ce projet touchera, soit vous, moi et tous les autres pour qui la santé des jeunes est source de motivation.

Qu’est-ce que ça mange en hiver?

Le projet Horizon 2035 est un projet de développement social et durable mis sur pied par le Centre Multisports. Ce projet vise à créer, en l’espace d’une génération, un milieu de vie favorable dans tout Vaudreuil-Soulanges pour inciter les jeunes à bouger et vieillir ainsi en santé. Pour ce faire, le Centre entend rassembler le plus d’acteurs et de partenaires possibles autour de cet objectif commun en proposant la mise sur pied de trois volets : les Activités sportives de proximité (ASP), la Caravane Multi­sports et le Pôle Multi­sports Vaudreuil-­Soulanges. Des outils de mesure précis permettront aux 23 municipalités de la MRC de se situer les unes par rapport aux autres et de se fixer des objectifs dans le but de les atteindre. À terme, en 2035, la pratique quotidienne d’une activité physique deviendra, pour la population, un acquis, au même titre que le non-tabagisme l’est devenu ces dernières années.

De l’origine du mal

L’origine d’Horizon 2035 trouve sa source aux affluents de réalités percutantes concernant la santé de la population en général. Voici quelques statistiques sur une situation dont personne ne voudra se vanter.

En Montérégie :

  • 220 000 personnes, soit près d’une personne sur 5, souffrent d’au moins une des maladies suivantes : l’asthme, les maladies cardiovasculaires, le diabète, les maladies pulmonaires obstructives chroniques et le cancer.
  • 60 % des décès sont dus au cancer et aux maladies cardiovasculaires.
  • 63 % de la population adulte, soit près de 700 000 personnes, présentent au moins un facteur de risque intermédiaire : hypertension, surplus de poids ou cholestérol élevé.

Au Québec :

  • 50 % ou 33 milliards de dollars sont la part du budget de l’État québécois consacrée aux soins de santé (curatifs). De ce montant, 70 % ou 22 milliards sont consacrés à soigner des maladies en partie évitables par une bonne alimentation, la pratique d’activités physiques
    régulières et le non-tabagisme.
  • Six heures/jour sont le nombre d’heures que les
    jeunes Québécois passent en moyenne quotidiennement devant un écran (téléviseur, ordinateur, téléphone intelligent, tablette électronique).

Et maintenant?

Les Activités sportives de proximité (ASP), la Caravane Multisports et le Pôle Multisports sont les trois grands axes par lesquels se déploiera le projet Horizon 2035, et ce, dès cet automne.

Les Activités sportives de proximité (ASP)

En collaboration avec les instances locales, ce volet permettra d’offrir des cours de conditionnement physique variés directement dans les communautés. Le Centre proposera des cours de formation d’instructeurs de cours de groupe et recrutera les personnes intéressées directement dans les communautés.

La Caravane Multisports

La Caravane Multisports sillonnera la région et visitera parcs, camps de jour et événements spéciaux afin de sensibiliser la population à adopter de saines habitudes de vie. Séance d’entraînement physique, structure gonflable et équipe d’animateurs composée de spécialistes de la santé attendront les participants dans une ambiance festive.

Le Pôle Multisports Vaudreuil-Soulanges

L’idée est de créer des clubs satellites partout dans Vaudreuil-Soulanges dans les disciplines sportives les plus variées. À terme, le Pôle Multisports Vaudreuil-Soulanges sera constitué d’une vingtaine de clubs qui évolueront tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du Centre. Des rencontres intermunicipales et régionales seront tenues au Centre Multisports pour donner aux jeunes le goût de se dépasser.

Gilles Besner et les environnements favorables

Quand il parle du projet qu’il a longuement fait mûrir avant de le mettre sur papier, Gilles Besner, le directeur général du Centre Multi­sports, a le verbe facile et les yeux brillants. Le verbe facile en raison de sa connaissance et de son amour pour le projet Horizon 2035, les yeux brillants parce qu’il croit profondément aux vertus sociales du sport et de l’activité physique. « Je l’avais en moi », raconte-t-il en parlant d’Horizon 2035. « Si nous créons des environnements favorables, nous changerons les choses. Mais pour que ça fonctionne, nous devons arrêter de travailler en silo. Il faut que les intervenants de tous les secteurs travaillent ensemble et aient une vision commune sans quoi ça ne marchera pas. »

Un territoire à parcourir

Depuis quelques temps, l’amoureux du cyclisme parcourt le territoire pour rencontrer les maires, les directeurs généraux des villes et plusieurs autres partenaires afin de les rallier au projet qu’il porte au nom du Centre qu’il dirige. L’accueil favorable qu’il reçoit en présentant le projet augure de beaux jours à la pratique du sport et de l’activité physique dans Vaudreuil-Soulanges, même si tout reste encore à faire. Mais qui d’autre est mieux placé que le Centre Multisports, se demande le directeur, pour donner l’impulsion, la structure et l’organisation nécessaires à la réussite du projet?

« La mission du Centre est de travailler à l’amélioration de la santé de la population de Vaudreuil-Soulanges », explique-t-il.

« Ce projet s’inscrit dans un projet de développement social et durable et il n’y a que le Centre, de par sa vocation régionale, qui peut porter ça. C’est notre mandat de le faire et si le Centre ne le fait pas, je me demande qui pourrait le faire. » Au-delà du Centre, ce projet aura besoin de mains pour l’édifier, car comme le rappelle une fois de plus Gilles Besner, le développement durable s’inscrit dans une philosophie dont les bienfaits sont projetés sur d’autres : « Nous travaillons pour améliorer la vie de gens qu’on ne connaîtra jamais. C’est comme ça que je vois le développement durable », pense le directeur. Un projet de société ainsi pensé ne passe assurément pas souvent dans une vie. À portée de main pour celui qui lui a donné son essor, Horizon 2035 sera très bientôt prêt à se faire prendre, adopter et propulser aux quatre coins de la région qui saura, c’est à espérer, en inspirer d’autres.