RÉFLEXION: Seul, on va vite !

…Mais ensemble, on va plus loin! Je me rappelle toujours une époque pas si lointaine où je voulais tout faire par moi-même. J’étais tellement habitué d’être « seul dans ma bulle » que je ne voulais écouter les conseils de personne, en me disant que de toute façon, j’étais mieux d’avancer seul ,car si j’échouais, je serais le seul à blâmer. Et honnêtement, j’appliquais cette théorie dans toutes les sphères de ma vie : en entraînement, je n’avais de conseils à recevoir de personnes car j’avais mon BAC dans cette discipline; en amour non plus, car j’avais lu 2-3 livres sur le sujet, et pour l’aspect de l’entrepreneuriat, j’avais eu une petite entreprise pendant mes études. Je savais donc pas mal déjà tout. Bref, j’étais seul et j’avançais vite…très vite!

Toutefois, un jour, j’ai frappé un mur. Toutes les années pendant lesquelles j’étais dans un mode « je, me, moi » m’ont rattrapé. Petit à petit, j’ai commencé à élargir mes horizons, à écouter ce que les autres avaient à me dire, mais surtout, à traiter tous les êtres humains que je rencontrais sur le même pied d’égalité. Au lieu de parler au JE, je me suis mis à parler au NOUS. Aujourd’hui, j’ai la chance d’avoir une équipe formidable qui m’entoure. Je me permets d’aller dans des congrès sur le fitness et la santé un peu partout en Amérique du Nord et croyez-le ou non, j’ai ma propre entraîneuse privée qui me botte le derrière en me rappelant que je me dois d’être le meilleur lorsque je démontre des mouvements dans le téléviseur des gens. Toute cette énergie-là nous a même conduit, en janvier dernier, à rassembler près de 1 300 personnes ici-même au Centre Multisports pour la tenue du Méga Workout (Voir photo). Si cela n’avait été du travail d’équipe de la part du Centre, de mon équipe et des gens qui ont participé… rien de cela ne serait arrivé.

Pourquoi cette histoire-là?

Vous devez certainement vous demander où je m’en vais avec mon texte et c’est bien normal. Ce que je souhaiterais faire, c’est de vous amener à vous questionner sur vous-même. Au niveau de vos habitudes de vie et surtout de l’entraînement, êtes-vous du type à vouloir avancer seulement par vous-même? Si oui, est-ce que cela fait partie de votre personnalité ou au contraire, cela est dû au fait que vous avez certaines craintes? Cela fait maintenant plus de 15 ans que j’évolue dans le milieu du fitness et si vous saviez le nombre de personnes que j’ai rencontrées qui se sont empêchées, par exemple, de faire un cours de groupe par crainte de se faire corriger par l’instructeur, de ne pas être le ou la meilleur(e) ou encore pire, d’avoir « l’air fou! ». Je pourrais également vous parler des centaines de personnes à qui j’ai voulu donner des conseils en entraînement, motivation, alimentation…, mais que ces dernières étaient totalement fermées à toute l’information provenant de l’extérieur ou au fait que l’on remette en question ce qu’elles croyaient ou faisaient. Bref, aujourd’hui, je peux vous affirmer que je cherche à me développer le plus possible en prenant le maximum de chaque personne qui croise ma route, et malgré le fait que j’avance parfois moins rapidement, à ce jour, je peux vous garantir que je vais beaucoup plus loin qu’avant.

Bonne réflexion et bon entraînement!