LES TERRAINS DE TENNIS REVAMPÉS

Le Centre Multisports : un vrai centre de tennis intérieur

Depuis le début de l’automne, un vent de renouveau souffle sur les quatre terrains de tennis du Centre Multisports. Inaugurée en octobre 2012 en présentant une surface multifonctionnelle dédiée à servir différents sports, cette immense aire de jeu a immédiatement été prise d’assaut par les joueurs de tennis. Avec le temps, peut-être un peu rapidement, la surface s’est usée avec comme résultat que la balle voyageait beaucoup trop vite. « On était rendu à une vitesse très rapide, explique Étienne Bergeron, entraîneur certifié, le genre de revêtement qu’on déballe et qu’on met dans un aréna pour des événements. » En août dernier, la surface a été découpée, un traitement léger a été appliqué sur le béton et pas moins de huit couches d’une peinture acrylique pâteuse ont été ajoutées sur la surface pour la rendre aussi confortable et jouable qu’à Flushing Meadow. Les gens peuvent le crier maintenant haut et fort : on trouve à Vaudreuil-Dorion quatre terrains intérieurs pour pratiquer le tennis, autant de terrains dignes de plaire aux joueurs les plus aguerris.

 

À LA MÊME VITESSE QUE SUR LES TERRAINS MAJEURS

Personne ne le disait trop fort, mais la réputation des terrains de tennis du Centre Multisports était bien connue des joueurs : une surface injouable et beaucoup trop rapide. « À la fin de la dernière saison, les balles étaient tellement vite qu’on était un peu réactif, se rappelle Étienne Bergeron. Tandis que là, les joueurs ont un peu plus de temps. Ça force aussi à travailler les effets. Les balles mordent dans la surface, c’est très sablonneux. On ne change pas l’entraînement, mais maintenant, on est capable de reproduire les vraies situations que les jeunes vont vivre en tout temps. Avant, on devait tricher un peu pour simuler. » Inaugurée à la mi-octobre par le maire Guy Pilon qui est venu frapper quelques balles en compagnie d’Étienne, la nouvelle surface n’a rien à envier aux meilleurs terrains de tennis intérieur. Appelé à conseiller le Centre Multisports et la ville de Vaudreuil-Dorion qui a permis la réalisation de ce projet, Étienne Bergeron a noté toutes les vitesses des terrains des neuf tournois du Masters 1000 dans le but d’en faire une moyenne. Cette moyenne est celle que l’on retrouve maintenant sur les terrains du Centre Multisports, soit une vitesse moyenne-lente : « Dans les années 1980, il y avait toutes sortes de surfaces, poursuit l’entraîneur. Personne n’avait la même chose et les surfaces étaient rapides, mais en ce moment, même les tournois professionnels ralentissent leur terrain. »

 

ESSAYEZ-LE POUR VOIR…

En raison de l’immensité de la salle qui sert parfois à l’organisation d’événements majeurs, il faudra porter une attention particulière aux terrains, prévient Étienne Bergeron : « C’est effritable, c’est sablonneux, ça mord dans tout, affirme-t-il. Dès que quelqu’un frotte quelque chose sur le terrain, ça l’endommage, c’est garanti. » À l’aube d’organiser des tournois majeurs pour les jeunes du club et pour ceux du programme sport-études de l’école secondaire Chêne-Bleu que le Centre accueille, en plus de l’arrivée récente d’une équipe dans la ligue interclub, une des plus grosses ligues en double féminin en Amérique du Nord, l’avenir du tennis semble prometteur au Centre Multisports. Mais c’est d’abord et avant tout le citoyen amateur de tennis que le directeur du Centre Multisports, Gilles Besner, souhaite attirer sur les terrains intérieurs : « Au final, résume-t-il, l’idée est de satisfaire la clientèle qui n’appréciait pas la surface de jeu qui n’était pas appropriée pour jouer au tennis. » Avec cette nouvelle aire de jeu, ne reste plus qu’aux joueurs amateurs et aguerris de venir l’essayer et possiblement finir par l’adopter.