Manger…

Manger n’est pas seulement l’acte de mâcher et d’avaler des aliments. Manger, c’est découvrir les textures, les odeurs et les goûts des aliments. Manger, c’est se remémorer notre grand-mère en mangeant une tarte aux pommes. Manger, c’est partager des moments avec nos êtres chers. Manger, c’est une façon d’écouter notre corps et de lui fournir l’énergie qu’il nécessite pour exécuter les activités qu’on lui demande de faire. Manger, c’est bien plus que de mettre des aliments dans notre bouche. Manger, c’est aussi prendre le temps de mastiquer les aliments que nous avons choisis de placer dans notre assiette, et ce, sans culpabilité. Manger, c’est aussi s’accorder minimalement vingt minutes par repas pour déguster les aliments et reconnaître les différentes saveurs, textures et odeurs de notre plat, pour ainsi entendre le signal de satiété de notre corps. Manger, c’est aussi ressentir un sentiment de satisfaction à la fin des repas parce que c’était bon et beau dans l’assiette. Manger, c’est aussi prendre le temps de s’assoir, de choisir un endroit calme et paisible, sans distraction, écran ou journal pour déguster le tout. Manger c’est aussi, et surtout, se fier aux signaux que notre corps nous envoie et de les respecter.

manger2

Manger, c’est écouter notre corps. C’est manger des portions différentes et variables d’une journée à l’autre et d’un repas à l’autre sans analyser pourquoi et se demander si c’est trop. C’est d’accepter d’honorer le signal de faim que notre corps nous envoie. C’est être conscient que l’environnement dans lequel on vit influence nos prises alimentaires et de l’accepter. Accepter de manger plus d’aliments d’occasion lors d’événements spéciaux. Accepter de manger nos aliments préférés. Accepter de se faire plaisir, sans en abuser. Manger, c’est aussi se permettre de dire non lorsque la faim n’y est plus, sans avoir peur de décevoir nos hôtes.

Manger, c’est se laisser le droit de prendre notre crème molle favorite au lieu d’un yogourt glacé parce que c’est l’été, parce qu’il fait chaud, mais surtout parce que l’envie y est. Manger, c’est déguster ce cornet de crème calmement, paisiblement et en sachant que ce ne sera pas la dernière fois parce que ce n’est pas un aliment interdit. Manger, c’est être en paix avec tous les aliments, sans exception. Manger, c’est être capable de s’arrêter de manger parce que la faim n’y est plus. Manger, c’est savoir reconnaître sa faim. C’est de manger lorsqu’on ressent un vide ou des gargouillis dans notre ventre ou une baisse d’énergie.

Manger, c’est ensuite d’ajouter des couleurs à notre lunch pour le rendre plus attrayant, d’allumer une chandelle même si on mange seul(e), de
placer les aliments dans l’assiette de la même façon qu’on le ferait pour un(e) invité(e).

Manger, c’est profiter du moment présent sans ressentir de culpabilité envers les aliments que nous mangeons parce que l’on sait que notre corps nous dira quand arrêter.

Bon appétit!

Patricia Roy Dt.P.
Nutritionniste du sport