Écoute ton corps!

Comme jamais, nous sommes inondés d’informations contradictoires sur la santé : de l’étude scientifique commanditée aux faits alternatifs sensationnalistes, en passant par de spectaculaires inepties provenant de pseudo-professionnels et propagées à grands coups de médias sociaux.

Dans tout ce bruit ambiant, qu’en est-il de vos perceptions internes, ces signaux d’une désarçonnante précision qui parlent à qui veut bien les écouter. Avons-nous oublié comment les décoder à force de les atténuer à coups de crèmes et de comprimés analgésiques de tout acabit et de recettes simples « One Size Fits All » face à des problèmes complexes et multifactoriels?

Je crois sincèrement, en me basant sur mon expérience professionnelle, à une approche holistique de l’humain dans la mise en forme ou du moins dans la prévention en santé. L’exercice, l’alimentation et le plaisir sont, à mon humble avis, les fondements d’une santé durable et d’une qualité de vie associée. Cette approche globale est optimisée lorsque le sujet principal, vous en l’occurrence, apprend à décoder et à interpréter les signaux et sensations corporels générés par le corps. Que ce soit le signal de satiété, de fatigue, d’inflammation ou de douleur, être en mesure de ressentir, de localiser et de verbaliser ces sensations est un excellent point de départ. Reste maintenant à adapter ses actions en fonction de ces informations. Si vous êtes, par surcroît, capable d’en faire part à vos professionnels de la santé, ceux-ci seront en mesure de mieux vous aider, tout simplement! Au final, qui vous connaît mieux que vous-même?

Je suis toujours surpris, comme kinésiologue, quand je questionne mes clients sur les sensations qu’ils ressentent au cours et à la suite d’un entraînement et que ceux-ci me regardent avec de gros yeux ébahis comme si je venais de leur demander de résoudre le théorème de Fermat! « Je ne sais pas » ou « aucune idée » sont les réponses les plus courantes, jumelées à un air plutôt troublé de ne pas pouvoir répondre à une question d’apparence aussi simple!

Étonnamment, très peu de gens semblent attentifs à ce qu’ils ressentent en situation d’activité physique ou dans leur vie en général. La kinesthésie, par exemple, est la perception consciente de la position et des mouvements des différentes parties du corps. Jumelée aux autres sensations corporelles, elle est une forme de sensation/rétroaction exprimée par une multitude de capteurs intracorporels qui aident à coordonner le corps pour l’atteinte d’un mouvement optimal.

Le fait d’être kinesthésique, en plus d’être sensible aux autres sensations internes, est une grande qualité et une aide incroyable au développement de la forme physique quand elle est maximisée. Cela permet un ajustement plus fin du volume et de l’intensité de l’entraînement ainsi qu’un meilleur ajustement des séances par rapport à la récupération. Il faut comprendre que votre corps n’a aucune idée de votre rythme cardiaque chiffré, des watts que vous générez, du nombre de répétitions ou même des pas effectués lors d’une journée. Il s’adaptera simplement à un stress positif et une fatigue récurrente pour s’optimiser, peu importe le système, qu’il soit cardiovasculaire, musculaire ou neuromoteur. Être plus attentif à ce que votre corps vous envoie comme information, vous permettra de mieux habiter votre machine corporelle et de la rendre plus apte à la réalisation de tâches de plus en plus complexes ou en lien avec vos buts et intérêts, qu’ils soient de mettre aisément vos bas, de marcher jusqu’au parc ou même de faire un demi-marathon.

Le corps ne devrait pas être une prison vous empêchant de bouger et de jouir de la vie comme bon vous semble, malgré la douleur, le surpoids, l’âge ou l’inactivité. Vous avez, en vous, le moyen d’agir positivement et maintenant sur votre santé. C’est avec plaisir que nous vous accueillerons au Centre pour vous soutenir et vous encourager dans cette démarche. Au plaisir de vous rencontrer et de vous aider à mieux vous écouter!

David Forget B. Sc.
Kinésiologue