Ce que vous ne savez pas!

D’aussi loin que je puisse me rappeler, on m’a toujours dit qu’afin d’être en bonne santé, il était primordial de bouger et de bien s’alimenter. Ces recommandations ont passé au travers de bien des générations. Pourtant, il y a tant de découvertes qui ont été faites dans le monde de l’entraînement et de l’alimentation. Souvent, on n’en entend pas parler dû au fait que des recherches plus approfondies sont nécessaires afin de valider le tout. Tout de même, il est quand même intéressant de se mettre à jour sur les nouvelles découvertes. Curieux? En voici quelques-unes.

Molo sur les « DRINKS »!

Si on se fie à une récente étude britannique, un seul verre d’alcool pourrait saboter votre objectif de perte de poids. En effet, les gens qui ont bu une boisson alcoolisée contenant du jus ont ingurgité 15 % plus de nourriture que les personnes qui n’ont consommé que du jus. Pour expliquer ce résultat, les scientifiques avancent que l’alcool aurait comme effet d’augmenter le goût des aliments et l’appétit. Morale de cette recherche? Essayez de boire après le souper.

NE MANGEZ PAS DANS LE NOIR

Qui a dit que tout était plus intense dans le noir? Hé bien, si on se fie à des chercheurs allemands, il semble qu’il est plus facile de prendre du poids lorsque l’on ne voit pas notre nourriture. En effet, les gens qui se sont fait servir un repas grande portion dans la noirceur totale ont consommé en moyenne 36 % plus de calories que ceux et celles qui mangeaient à la lumière. L’auteur de la recherche, Benjamin Scheibehenne, avance que dans le noir, notre cerveau reçoit moins d’informations et qu’il est donc plus difficile de savoir si la faim est encore présente ou non.

Vive le calcium!

C’est ce que tout le monde devrait se dire si on se fie à une récente étude du American Journal of Clinical Nutrition. En effet, en plus d’aider à la bonne santé des os, le calcium pourrait être un allié plus qu’efficace dans la perte de poids. En processus d’amaigrissement, les sujets de l’étude qui avaient la plus grande consommation de calcium ont perdu jusqu’à 60 % plus de poids que ceux qui avaient le taux de calcium le plus bas. Vous devez certainement vous dire qu’il suffit de vous lancer dans les suppléments de calcium? Une étude anglaise confirme qu’il est préférable de prendre le calcium directement dans les aliments et que les suppléments sous forme de pilules peuvent augmenter le risque de crises cardiaques.

Oubliez les GÈNES!

Si vous êtes du type à blâmer vos gènes pour expliquer votre surpoids, vous cassez peut-être du sucre sur le dos de ceux-ci pour rien. Une étude anglaise récente à démontré que les gens génétiquement obèses pouvaient abaisser leur risque de souffrir d’embonpoint ou d’obésité en pratiquant un programme d’activité physique régulier. En fait, pendant cette étude, les chercheurs ont découvert que les gens prédisposés génétiquement à l’obésité tiraient plus avantage de l’entraînement que ceux et celles qui avaient des gènes « normaux ».

Bien que certaines recherches aient encore besoin d’être poussées plus loin, vous constaterez comme moi que le corps humain a beaucoup à nous apprendre. Toutefois, une vérité demeure et demeurera toujours : celle que l’adoption d’un mode de vie sain et actif prolonge votre vie!

Bonne réflexion!

Jimmy Sévigny
B.Sc. de l’activité physique