UNE FORME PHYSIQUE EN BAISSE CHEZ LES JEUNES

Une récente étude réalisée par des chercheurs américains révèle qu’un nombre élevé d’enfants sont en moins bonne forme cardiovasculaire que leurs parents au même âge. Ces chercheurs ont analysé pas moins de 50 études portant sur la course à pied entre 1964 et 2010 à travers 28 pays. Les résultats démontrent que les enfants d’aujourd’hui ont de moins bons résultats sur 15 minutes de course ou sur une distance de 800 mètres à 3 kilomètres. Année après année, depuis les cinquante dernières années, l’endurance cardiovasculaire des jeunes diminue.

Les études révèlent entre autres que cette baisse de l’endurance cardiovasculaire touche autant les filles que les garçons dans la tranche d’âge de 9 à 17 ans et ce dans toutes les régions du monde étudiées. Pour la première fois de l’histoire, nous avons devant nous la génération d’enfants la plus sédentaire que l’on ait connue. Et on sait qu’une moins bonne santé cardiovasculaire est annonciatrice de problème de santé avec le temps. Il est maintenant connu qu’une des principales raisons de la baisse de l’activité physique chez les jeunes est attribuable à la surutilisation des tablettes électroniques, appareils cellulaires et autres jeux vidéo, véritables souliers de plomb virtuels qui collent réellement les jeunes à leur fauteuil. Combien d’heures par semaine votre enfant passe-t-il accroché à son appareil?

La situation peut et doit être améliorée et la façon d’y arriver passe par l’implication et la collaboration de plusieurs acteurs : les parents bien sûr mais aussi, entre autres, les directions d’écoles et les conseils municipaux qui peuvent mettre en place des environnements favorables à la pratique de l’activité physique que ce soit par l’organisation d’activités ou par des aménagements physiques. Il n’est jamais trop tard pour modifier ses habitudes de vie et si on veut que la prochaine génération ait intégré dans son quotidien les trente minutes d’activité physique nécessaires au maintien d’une bonne santé, il faut s’y mettre tout le monde ensemble. Et c’est la base même du programme régional « Horizon 2035 : une génération pour bouger! » que met de l’avant le Centre Multisports.

Gilles Besner, directeur général