Le Centre Multisports fête ses 5 ans!

Octobre 2012. Par un matin un peu venteux, des dizaines de dignitaires étaient réunis aux abords d’un centre fraîchement construit pour la coupure très attendu d’un ruban mince et rouge. Cette cérémonie marquait l’ouverture officielle du Centre Multisports qui allait permettre à la région de Vaudreuil-Soulanges de se doter d’infrastructures sportives digne de ce nom. Près de 1826 dodos plus tard, la région se réveille avec une population plus en forme qu’il y a cinq ans et cette belle histoire ne fait que commencer.

À cette occasion, nous nous arrêtons le temps de questionner quatre personnalités de la région qui ont chacune des raisons d’apprécier le Centre pour ce qu’il est et pour ce qu’il deviendra. À Claude Chagnon, Guy Pilon, Lucie Vachon et Gilles Besner, nous avons posé trois questions :

  1. Qu’est-ce que la venue du Centre  a changé dans Vaudreuil-Soulanges?
  2. Malgré sa jeune histoire, quel est votre plus beau souvenir relié au Centre?
  3. Que souhaitez-vous pour le Centre pour les 5 ou 10 prochaines années?

Voici leurs réponses :

Claude Chagnon, Président du Conseil d’administration

Il y a plus de 10 ans, lors de l’élaboration de la candidature de Vaudreuil-Dorion pour l’obtention de la finale provinciale des jeux du Québec, il est apparu évident qu’il y avait un manque énorme d’infrastructures sportives pour la population jeune et grandissante de la région. La population avait un accès très limité à des plateaux sportifs et nos jeunes athlètes prometteurs devaient s’exiler pour continuer à se développer. Le Centre est venu combler cet immense besoin: dorénavant les sportifs de tous âges et de tous niveaux ont accès à une infrastructure à la hauteur de leur besoin.

Bien que je suis grandement réjouis à chaque fois que je vois le Centre bourdonnant d’activités, l’ouverture officielle fut un moment très mémorable. La présence des artisans de ce projet, dont Lucie Vachon, des décideurs de la région, des clubs sportifs et des futurs usagers, tous exaltés par ce nouvel actif pour la région a contribué à faire de cette journée un moment que je n’oublierai pas.

Les premiers cinq ans ont permis à la direction du Centre ainsi qu’à son conseil de mieux comprendre les besoins de la population, tout en ajustant ses façons de faire. D’une part, nous continuerons à faire évoluer notre offre de services afin de la rendre complémentaire à ce qui est disponible dans la région et adaptée aux besoins de nos usagers. D’autre part, notre soutien au développement de l’excellence sportive est à ses balbutiements. D’ici 5 à 10 ans, le Centre contribuera à faire de Vaudreuil-Soulanges une pépinière d’athlètes de haut niveau tout en leur permettant de se développer chez eux.

Guy Pilon, maire de Vaudreuil-Dorion

La venue du Centre a permis une offre de service bonifié par des infrastructures modernes. Peu importe ce que tu veux faire dans la vie, ça prend les infrastructures, qu’elles soient sportives, culturelles ou autres. Nous pouvons voir l’ouverture du Centre comme une prolongation de notre demande d’avoir les Jeux du Québec en 2010. Lorsque nous avions fait une étude de la région, nous nous sommes aperçus qu’il nous manquait des infrastructures modernes. Les installations ne correspondaient plus aux normes actuelles.

Mon plus beau souvenir est relié à l’ouverture, soit de voir les sourires des gens lorsqu’ils sont entrés pour la première fois. Tu es à Vaudreuil-Dorion, tu entres au Centre et ce qui s’y trouve se compare aux infrastructures universitaires. C’est comme si nous plongions tout d’un coup dans le XXI siècle. Nulle part ailleurs dans la région on ne retrouve des terrains de tennis, une piste d’athlétisme intérieure. Je me rappelle donc très bien de la réaction des gens lors de leur première entrée dans le Centre et de leur première utilisation des services qui s’y trouvait.

Je souhaite que plus de citoyens de Vaudreuil-Dorion l’utilisent, que ceux qui ne l’ont pas vu aillent voir de ce qu’il a l’air, qu’ils découvrent comme nous qu’il s’agit d’un endroit exceptionnel pour la région. S’ils ne le font pas directement, ils le font par leurs enfants. Le Centre est aux citoyens. Les gens de Vaudreuil-Dorion le connaissent de plus en plus, mais est-ce qu’ils  connaissent toutes ses possibilités? Non. Le premier contact est ce qui fait la différence. On fait tout pour que les gens le connaissent davantage. Mais je suis convaincu que le temps va faire que les gens vont le découvrir et l’utiliser de plus en plus.

Lucie Vachon, directrice générale du Centre Multisports (2012-2013)

Je crois que ce projet a généré un enthousiasme particulier autour des saines habitudes de vie, tant auprès des citoyens, des groupes sportifs que des intervenants de la santé qui proposent et développent maintenant différents services d’activité physique et de bien-être un peu partout sur le territoire. Le Centre offre des locaux uniques pour les grands événements et salons spéciaux, ce qui n’existait pas. Il a certainement permis et facilité le développement de programmes sport-études ou de  concentration sportive pour les jeunes de la région.

J’en ai une tonne de bons souvenirs parce que les débuts de ce projet ont maintenant 10 ans!  On a commencé à réfléchir en mars 2007 pour arriver avec une subvention importante en octobre 2009 (souvenir), développer les plans et commencer la construction en automne 2011 (souvenir) pour ouvrir les portes avec 75 employés de la région le 1er octobre 2012. Bien entendu que ce premier jour d’octobre 2012 fut un souvenir inoubliable. Entre temps, nous avons dû générer des fonds pour embaucher des gens pour la mise sur pied des activités. Un autre grand souvenir est certainement la mobilisation citoyenne autour de la vente des tuiles de céramique et la commandite des salles qui, en quelques semaines, a généré les fonds nécessaires pour rémunérer ces employés avant l’ouverture des portes. Un autre souvenir important est certainement la création des bancs de la mezzanine représentants toutes les municipalités de la région. C’est donc dire que beaucoup de monde de la région s’est approprié ce grand projet régional.

Je souhaite que le Centre continue à se développer comme un lieu de rassemblement pour la communauté de la région, pour toutes les générations, toutes les cultures et surtout de toute classe sociale à travers de grands événements culturels, sportifs et communautaires. Je souhaite que les clubs sportifs y trouvent une maison, un lieu de pratique accessible à tous. Je souhaite que tous les citoyens de la région se sentent interpellés par le Centre Multisports et y trouve chaussure à son pied!

Gilles Besner, directeur général du Centre Multisports

J’étais présent dans la foule lors de l’ouverture officielle du Centre à l’automne 2012.  Sincèrement, j’ai été émerveillé de découvrir ses installations.  De tels équipements, ici dans Vaudreuil-Soulanges!  En terme sportif, la région venait de passer tout un palier. D’abord, le Centre Multisports a apporté à la région des installations extraordinaires que l’on ne retrouve habituellement que dans les grandes agglomérations : piste intérieure de 200 mètres, terrains de tennis, mur d’escalade, un immense gymnase d’entraînement fonctionnel avec des équipements de pointe, le plus grand et probablement le plus beau studio d’entraînement de vélo virtuel au Québec.

Ensuite, une réelle expertise dans le domaine de l’activité physique est en train de se développer au Centre, une expertise qui n’existait pas dans la région avant.  Nous avons de jeunes kinésiologues extrêmement motivés à développer des compétences pointues dans la préparation physique des athlètes et des sportifs, mais aussi pour accompagner de la meilleure façon possible quiconque désire retrouver la forme et la santé. Aussi, le Centre collabore de plus en plus avec les municipalités pour la mise en place de programmes d’activités.

Enfin, en développant des clubs de compétition (tennis de table, judo, course à pied, cyclisme sur route et de montagne), le Centre permet à des jeunes et à des adultes de développer leur potentiel en leur offrant les meilleurs outils et le meilleur encadrement possible.  Les entraîneurs avec qui nous collaborons sont des références dans leur milieu et c’est de cette façon que nous voulons continuer à développer différents sports dans la région.

L’action du Centre continuera à se développer sur trois niveaux :  d’abord avec la clientèle qui fréquente ses installations sur une base quotidienne.  Le développement démographique de Vaudreuil-Dorion et de la région aura un impact important sur sa fréquentation et sur l’offre de produits et services. Ensuite, avec son programme Horizon 2035 : une génération pour bouger et toutes ses composantes, le Centre deviendra la dynamo régionale du développement des saines habitudes de vie et la collaboration avec les municipalités sera étroite et constructive.  Enfin, grâce aux outils et à l’expertise que nous développons, nous verrons de plus en plus de jeunes athlètes de Vaudreuil-Soulanges émerger aux niveaux provincial et national.  Ces jeunes seront les meilleurs ambassadeurs de la région et de magnifiques exemples de l’adoption de saines habitudes de vie.

 

Propos recueillis par Patrick Richard